Le mythe de la balise Title

L’importance de la balise Title est connue de tous et nous savons qu’elle facilite grandement le positionnement de nos pages ou articles sur les moteurs de recherche. Mais la grande question qui subsiste est de savoir la taille maximum de cette balise pour l’affichage dans les SERPs.

Dans le cadre de la licence RRW, où je suis actuellement, et également par l’intermédiaire d’autres sources réputées sur internet, j’ai souvent entendu et entend encore qu’il faut se limiter à 68 caractères (espaces compris) pour que ma balise title s’affiche entièrement dans les moteurs. Il paraitrait même que selon les moteurs, la taille pourrait aller à 72 caractères, comme en témoigne ce tableau publié sur Seomoz.

 

Nombre de caractères Title, Meta description et URL

Nombre de caractères Title, Meta description et URL

Cette taille va même varier selon si l’utilisateur utilise un ordinateur ou un appareil mobile. D’autres sources parlent elles des douze premiers termes du title qui seraient pris en compte par Google (voir le très bon article sur alekseo).

Après avoir lu plusieurs articles sur le sujet, j’ai décidé de tester l’hypothèse comme quoi Google prendrait en compte la largeur totale du title en pixels. Les estimations faites font ressortir la taille maximale de 584 pixels de large, soit des possibilités de dépasser les 68 caractères.

Et si l’on pousse encore un peu plus la chose, on peut même allier la taille maximale en pixel avec le nombre de caractères. La lettre « i » étant la moins large de toutes, j’ai testé sur l’un de mes sites un title composé de la lettre « i » répétée 107 fois.

Test d'une balise Title composé de 107 fois la lettre "i"

Test d’une balise Title composée de 107 fois la lettre « i »

Le résultat s’est avéré positif avec l’apparition de mes 107 caractères. En testant avec d’autres lettres plus larges telles que le « w », j’ai pu m’apercevoir que le title coupait quasiment toujours à la même distance et dans ce cas-là, le nombre de caractères stoppe à 40.

Test d'une balise Title composé de 40 fois la lettre "w"

Test d’une balise Title composée de 40 fois la lettre « w »

J’ai donc voulu savoir pourquoi les estimations parlaient de 584 pixels de large et j’ai tout simplement mesuré la largeur de la zone des résultats de recherche.

La largeur de la zone "organic" à 584 pixels

La largeur de la zone des résultats de recherche à 584 pixels

Au final, aucune des trois solutions n’est fausse puisque toutes trois sont démontrables, mais je tenais simplement à exprimer un point de vue concernant les multiples possibilités de rédaction de notre saint Graal : la balise title.

Aucune des trois hypothèses n’est donc remises en question, reste à savoir la véracité et l’impact de chacune en terme de référencement.


13 Commentaires

  1. Hello Max,

    En effet, beaucoup de théories sur la balise title sont à découvrir sur Internet !

  2. Exact, moi aussi je raisonne plutôt en pixels et largeur absolue qu’en nombre de caractères .
    Cette histoire de balises title me fait penser à celle de la balise keywords, mainte fois décriée voire abandonnée et aujourd’hui on se rend compte que Google s’en sert pour alimenter le moteur de recherche du site s’il est présent .

  3. Cette fameuse balise Title, le fondement même de l’identification SEO d’un site dans les SERPs 🙂
    Pour ma part, je suis davantage sur les recommandations de SeoMoz. Je préfère quand c’est court car c’est visuellement plus agréable à regarder.

    Ainsi l’internaute n’est pas noyé visuellement et peut instantanément identifier l’expression qu’il recherchait dans le Titre. Plus efficace selon moi !

  4. Merci pour ce test et ces résultats 🙂

  5. Nicolas

    Je modifie actuellement les Titles de mon site d’agence immobilière. Merci pour toutes ces informations qui m’aideront sans doute !

  6. M. Coutant,

    Je trouve votre article vraiment très intéressant et votre plume d’une finesse incomparable… Vous savez comment emballer le lecteur tout en apportant des informations des plus utiles…
    Je vais désormais suivre vos conseils et consulter votre blog régulièrement car vous pourrez m’apporter beaucoup en référencement…

    Bien cordialement,

    Jean-michel du passage du théâtre.

  7. Intéressant la comparaison entre nombre de caractères et taille en pixels, même si cette dernière donnée est bien plus difficile à mesurer.

    Merci pour ce retour sur ce « marronnier du SEO ».

  8. Enfin une analyse du title qui sort des chantiers battus !
    Super intéressant ! Merci pour l’article 😉

  9. Bonjour,

    Le SEO est plein de mythes et nombre de démonstrations viennent contredire les précédentes.
    Ainsi j’ai lu dernièrement le compte-rendu d’un test sur la balise description dans lequel il ressortait que Google affichait parfois dans ses résultats de recherche des descriptions plus longues que la soit-disant limite de 160 caractères.
    La piste des pixels paraît alors bien tentante, mais comme le suggère HeyWatch, un titre plus court sera aussi plus percutant et il ne faut pas oublier de raisonner « client » ou lecteur.

  10. Hello 😉

    Super intéressant ton article ! On pourrait même parler des titles sur mobile + tablette mais bon … c’est un autre sujet 😉

Laisser un commentaire